Les ventes de PC relèvent la tête sur le marché mondial

Cloud

Et ce n’est pas grâce à Windows 7, selon le Gartner qui prévoit un baisse de seulement 2 % du marché mondial des PC en 2009.

« Le pire est peut-être derrière nous pour l’industrie du PC. » Dans sa dernière estimation, le cabinet Gartner se montre résolument optimiste (comme on peut l’être en ces temps de récession économique). Avec 285 millions d’unités contre 291 en 2008, l’analyste prévoit une baisse de 2 % « seulement » des ventes de PC sur le marché mondial pour 2009.

Une sérieuse révision par rapport au déclin de 6 % sur 2009 alors avancé par le cabinet en juin dernier. La cause de ce remaniement? « La demande se révèle finalement plus forte qu’attendue en juin, particulièrement aux Etats-Unis et en Chine », justifie George Shiffler, directeur de recherche au Gartner. « Les livraisons de PC portables ont retrouvé un élan substantiel, particulièrement dans les marchés émergeants, et le déclin des PC de bureau ralentit. »

Ce regain ne sera cependant pas suffisant pour assurer une « croissance positive » en 2009. Selon le Gartner, il faudrait pour cela que les ventes de PC augmentent de 4 % sur le second semestre par rapport à 2008. Pas gagné. Et l’arrivée de Windows 7 ne suffira pas à stimuler la demande. « Au mieux, Windows 7 provoquera un léger rebond auprès des particuliers et des très petites entreprises », estime l’analyste. « Cependant, nous ne prévoyons pas de la plupart des grandes entreprises, des organisations gouvernementales et des institutions éducatives une forte demande pour le nouveau système d’exploitation avant fin 2010. »

Avec 25 millions de ventes attendues pour 2009, les netbooks poursuivront leur croissance même s’ils affronteront a concurrence des notebooks aux tarifs toujours plus tirés vers le bas. Et 37 millions attendus pour 2010. L’année prochaine devrait se montrer très positive avec une croissance envisagée de 12,6 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur