Les virus se camouflent

Sécurité

Selon Sophos, les ‘packers’ qui camouflent les codes malveillants ont le vent
en poupe

Le Top 10 des virus les plus virulents du mois de février établi par l’éditeur de sécurité Sophos apporte son lot de nouveautés. En effet, à la première place de ce sombre classement, on retrouve non pas un virus mais un ‘packer’.

Il s’agit d’une méthode de camouflage des virus de plus en plus utilisée par les pirates, explique l’éditeur. Ainsi, 50,3% des menaces détectées au mois de février concernent la famille HckPk, un ‘packer’ qui dissimule en fait des vers bien connus comme Dorf, le ver le plus diffusé en janvier, et les variantes du ver de messagerie Dref.

Sophos précise par ailleurs que les cyber-criminels modifient en permanence ce camouflage pour essayer de passer à travers les systèmes de protection des réseaux.

“HckPk fonctionne comme une méthode de camouflage visant à faire croire à la protection antivirale que la pièce jointe au message est sans danger alors qu’elle cache en réalité du code malveillant”, commente Michel Lanaspèze, Directeur Marketing et Communication de Sophos France et Europe du Sud.

Le Top 10 des menaces en février par Sophos

1- KckPk : 50,3%

2- Netsky : 15,1%

3- Mytob : 12,5%

4- Zafi : 4,8%

5- Sality : 3,8%

6- MyDoom : 3%

7- Bagle : 2,4%

8- Clagger : 1,4%

9- Nyxem : 1%

10- StraDI : 1%

Autres : 4,6%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur