L’Etat abandonne son grand projet d’informatisation

Régulations

Accord 2 devait être le nouveau système informatique financier de l’Etat. Il ne verra pas le jour pour des raisons budgétaires

“La décision a été prise de ne pas donner suite au marché informatique Accord 2 pour des raisons d’intérêts généraux”. C’est avec ce communiqué lapidaire que le gouvernement met fin à ce grand projet d’un budget de 200 millions d’euros initié en 2003. Accord 2 était le projet de mise en place du nouveau système informatique financier de l’Etat. Il visait la création et le déploiement d’un progiciel de gestion intégré pour plus de 20.000 fonctionnaires d’ici à 2007. Cap Gemini, SAP et Accenture avaient été sélectionnés pour mettre en oeuvre ce grand projet. Cet arrêt, pour des motifs d’intérêts généraux, s’explique d’abord par les contraintes budgétaires. Sur ce dossier, Bercy a visiblement eu le dernier mot: Nicolas Sarkozy avait appelé à se serrer la ceinture dans les dépenses informatiques. Néanmoins, le projet n’est pas complètement mis aux oubliettes. Dans un communiqué, le Ministère de l’Economie et des Finances stipule qu’une nouvelle consultation va être lancée “sans attendre” portant sur un périmètre plus restreint avec pour horizon l’année 2006. Bercy n’a pas précisé les frontières de ce nouveau “périmètre restreint” et n’a pas expliqué comment s’organisera le nouvel appel d’offres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur