L’Etat lance sa campagne ‘Internet d’utilité tout public’

Régulations

Il s’agit de réduire la fracture numérique grâce à… la publicité

Annoncée en grandes pompes le 30 octobre dernier, la vaste campagne officielle en faveur des nouvelles technologies (PC et Internet) débute ce lundi 1er décembre.

Cette campagne comprend une série de spots radio diffusés durant trois semaines, une brochure d’information diffusée à 5 millions d’exemplaires, et un certain nombre d’“actions de terrain”. Il s’agit de “donner une nouvelle impulsion à la société de l’information”. Cette campagne vise avant tout les Français restés jusqu’à présent à l’écart de la croissance d’Internet. Rien de bien excitant donc. Seule nouveauté, l’offensive publique est pour la première fois accompagnée de partenariats privés: constructeurs et assembleurs de micro-ordinateurs, éditeurs, distributeurs et fournisseurs d’accès à Internet. Ces partenaires, afin de “profiter du logo de la campagne” (sic!) devront présenter des offres inférieures à 900 euros environ pour un ordinateur de bureau et inférieures à 1.200 euros environ pour un ordinateur portable. Pas de quoi déchaîner les foules.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur