L’Etat suisse va se désengager de Swisscom

Cloud

La Confédération helvétique va dans un premier temps passer en dessous des 50% du capital

Voilà qui va certainement susciter la convoitise des grands opérateurs européens comme France Télécom et Vodafone. L’Etat suisse s’apprête à se désengager totalement de Swisscom, l’opérateur national helvétique.

Dans un premier temps, la Confédération va passer de 66% à 50% dans le capital du groupe afin de respecter la part minimale actuellement prescrite par la loi. La vente des actions se fera sur un laps de temps encore indéterminé, a déclaré jeudi un porte-parole du Département fédéral des finances. « Cela dépend également du développement boursier. La Confédération ne vend pas à n’importe quel prix », a-t-il expliqué. Ensuite, le gouvernement prévoit de vendre la totalité du capital en sa possession. « Le Conseil fédéral veut créer les bases légales pour une sortie complète de Swisscom. Il pense qu’il est juste d’agir ainsi », a poursuivi le porte-parole. Néanmoins, ce désengagement total se fera à long terme. Plusieurs conseillers fédéraux estiment que Berne ne doit pas être actionnaire d’entreprises privées.