L’Europe et l’Asie: champions de l’accès aux NTIC

Régulations

La Scandinavie truste le haut du classement, la France est au 24è rang, mais les Etats-Unis sont loin d’être les mieux placés

Quels sont les pays qui offrent le meilleur accès aux technologies de l’information? Selon l’agence onusienne des télécommunications, l’UIT, sise à Genève, ces pays appartiennent tous (excepté le Canada) à l’Europe ou à l’Asie. Surprise, les Etats-Unis sont loin derrière…

Selon l’indice d’accès numérique (DAI) mis au point par l’UIT (Union Internationale des Télécommunications), la Suède est la meilleure élève de la classe, devant le Danemark et l’Islande. “Leur présence au sommet est le reflet de l’accent traditionnellement mis par cette région sur l’accès équitable” aux nouvelles technologies, note ce rapport. La Corée du Sud arrive en quatrième position de ce classement, en hausse de 20 places par rapport à 1998. Viennent ensuite la Norvège, les Pays-Bas, Hong Kong, la Finlande, Taïwan et le Canada. Les Etats-Unis ne sont que 11e, principalement en raison d’un système de téléphonie mobile sous-développé, selon l’auteur du rapport, Michael Minges. Entre 1998 et 2002, la Grande-Bretagne (12e) a perdu trois places, le Canada et les Etats-Unis cinq, l’Australie (19e) huit et la Nouvelle-Zélande (21e) neuf. Quant à la France, elle occupe une petite 23e place juste devant la Slovénie… Cette étude, préparée à l’occasion du sommet mondial sur la société de l’information début décembre à Genève, mesure différents critères, parmi lesquels le nombre de lignes téléphoniques et de portables par habitant, le coût d’une communication et le pourcentage d’utilisateurs d’Internet, dans 178 pays.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur