L’Europe taxe les barrettes DRAM coréennes

Régulations

La Communauté Européenne sanctionne les fabricants sud-coréens de mémoire DRAM d’une taxe de 35% sur 5 ans. Tous sont visés sauf Samsung

Coup dur pour les fabricants sud-coréens de barrettes mémoires DRAM. La Communauté Européenne a décrété que ”

Les fabricants sud-coréens ont bénéficié d’aides publiques trop importantes, ce qui a porté préjudice à l’industrie communautaire“. Tous les fabricants sud coréens se voient frapper d’une taxe de 35%, à l’exception de Samsung, premier fabricant avec 31% de part de marché. Hynix est la principale cible de la Commission: le quatrième fabricant mondial avec 13,7% de part de marché se voit appliquer une taxe de 45%. La Corée du Sud a engagé une action auprès de l’OMC afin de faire annuler la décision. Mais les Etats-Unis envisagent des mesures équivalentes: l’appel a donc peu de chances d’aboutir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur