LG joue la carte du Cortex-A50 de ARM

Composants
Stand LG au MWC 2013

ARM a annoncé que LG a contracté une licence Cortex-A50 ainsi qu’une autre pour la prochaine génération de GPU Mali.

LG continue continue son processus d’intégration verticale sur le modèle de son rival national, Samsung. La société sud-coréenne vient ainsi d’acquérir des licences ARM pour la microarchitecture 64 bits Cortex-A50 et pour la prochaine génération de GPU Mali qui dépassera le futur Mali-T678 à 8 coeurs en termes de performances.

Vers l’intégration verticale totale

« Cet accord signifie que LG Electronics aura accès aux solutions ARM les plus performantes pour les CPU et GPU afin de créer une technologie leader sur le marché », a ainsi indiqué la société britannique.

LG produit déjà des smartphones et des écrans avec ses divisions LG Display et LG Innotek dont le True HD IPS Plus caractérisé par une luminosité conséquente de 470 nits.

Cortex-A50 pour deux fois plus de perfomances

Les premiers processeurs ARM faisant appel à des registres 64 bits seront déclinés en deux microarchitectures Cortex-A50.

Cortex-A57 (big) succède à Cortex-A15 avec toujours une exécution dans le désordre (out-of-order) des instructions (les instructions non systématiquement exécutées dans l’ordre du programme) tandis que Cortex-A53 (LITTLE) est dans la lignée de Cortex-A7 avec une exécution dans l’ordre (in-order) des instructions.

Les deux microarchitectures peuvent être utilisées conjointement dans un même processeur grâce à la technologie big.LITTLE d’ARM qui permet de combiner des coeurs Cortex-A53 et Cortex-A57.

Selon ARM, à consommation égale, un processeur Cortex-A57 est plus de deux fois plus performant qu’un Cortex-A15.

SoC H3 pour HDTV et Cortex-A15 avant Cortex-A50

LG a d’ores et déjà entamé le développement du SoC H13 doté du GPU PowerVR Series6 Rogue d’Imagination Technologies qui est destiné à ses HDTV 3D. On ne sait toujours pas quel microarchitecture a été choisie pour son processeur.

La société dispose aussi de licences pour les microarchitectures Cortex-A7 et Cortex-A15 qui pourraient être associées au coeur d’un même SoC avec CPU à 8 coeurs à l’instar de l’Exynos 5 Octa de Samsung. Gravé dans la technologie 28 nm HKMG de TSMC, le SoC serait d’ailleurs en cours de production.

L’idée d’un SoC destiné à des futurs smartphones de la marque est dans tous les esprits depuis près d’un an et pourrait se concrétiser avec le successeur du LG Optimus G.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Aux ARM, etc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur