LG Electronics produira à son tour ses processeurs ARM Cortex

Cloud

LG vient de (re)signer avec ARM, afin d’accéder à la technologie processeur Cortex et aux GPU Mali. Des puces Cortex-A9 et Cortex A-15 ont été évoquées.

Il semble loin le temps où les entreprises disposant d’une licence leur permettant de concevoir et de produire des processeurs ARM pouvaient être rassemblées en un seul graphique. Aujourd’hui, le nombre de licences a explosé. Rien que pour les Cortex-A, des produits de génération récente, la firme anglaise éponyme compte 58 signataires.

Le dernier en date est LG Electronics qui acquiert une licence pour les cœurs de processeur Cortex et les GPU Mali. La firme sera ainsi en mesure de produire ses propres puces Cortex-A9 et Cortex-A15, avec des solutions graphiques modernes, comme le Mali-T604. Les prochaines générations de smartphones et de tablettes LG pourraient ainsi être architecturées autour de puces maison. La firme pourrait même en profiter pour embrasser plus largement le secteur des terminaux connectés, en particulier les téléviseurs et les set-top boxes.

En construisant ses propres composants ARM, LG Electronics pourra tout d’abord les adapter au mieux à ses besoins. La société sera également en mesure de réduire ses coûts de production, en évitant de recourir à un fournisseur externe. Cette décision est de surcroît stratégique : en effet, la firme avait grand besoin de moderniser son catalogue de composants ARM afin de se mettre au diapason des autres grands groupes internationaux d’électronique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur