LG entend se renforcer en Europe

Régulations

Selon le quotidien économique La Tribune, les ambitions et la stratégie du groupe sud-coréen changent. Le constructeur va faire de la France son point d’attache pour conquérir l’Union européenne

LG ne bénéficie pas en Europe d’une réputation aussi forte qu’aux Etats-Unis. Par exemple, la division électroménager du groupe ne réalise que

12 % de ses ventes (soit 1,2 milliard de dollars) en Europe. Interrogé par le journal économique, Teddy Hwang, le vice-président exécutif de la division Digital Appliance, a expliqué que l’ambition du groupe était de devenir le numéro un mondial des produits blancs et ambitionne de réaliser en 2007 un chiffre d’affaires de plus de 13 milliards de dollars. Un objectif qui semble réaliste puisqu’en 2005, le groupe a réalisé avec cette division un chiffre d’affaires de 10 milliards de dollars, une somme rondelette qui représente tout de même pas moins de 28 % de l’activité globale de LG Electronics. Seulement avant de pouvoir un jour se réjouir d’être le numéro un mondial de l’électroménager, le sud-Coréen a encore du travail. Pour atteindre cet objectif, il lui faut notamment partir à la conquête de l’Europe où le groupe a la réputation d’être un grand groupe de produits technos haut de gamme. On comprend mieux, dès lors, pourquoi LG a ouvert une usine en Pologne. Rappelons que LG Philips LCD, la société commune du sud-coréen LG Electronics et du néerlandais Philips, a annoncé le 22 août 2005 son intention d’investir 1 milliard d’euros dans deux nouvelles unités de production à Kobierzyce près de Wroclaw dans le sud-ouest du pays. Enfin, selon le quotidien deux sites devraient ouvrir à Moscou. Et la France dans tout cela ? Le directeur des produits électroniques ménager pour LG France, Yong-SHoo Hwang, apporte un début de réponse en expliquant que la France servirait “de tremplin”, ajoutant que “la distribution française est fortement demandeuse de produits à valeur ajoutée”. LG annonce le lancement en France d’ici le mois d’avril d’une machine à laver utilisant un générateur de vapeur, d’un montant de 1.499 euros tout de même.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur