Le LG Optimus G embarque le Snapdragon S4 quadricœur

Poste de travail

Le LG Optimus G devrait figurer comme l’un des premiers smartphones à embarquer le quadricœur Snapdragon S4 de Qualcomm. Un sérieux concurrent au Nvidia Tegra 3.

Jusqu’à présent, la plupart des smartphones du marché équipés de processeurs quadricœurs, le One X de HTC et l’Optimus 4X HD de LG particulièrement, étaient motorisés par la puce Nvidia Tegra 3, faute de concurrence. Mais celle-ci arrive.

Particulièrement chez Qualcomm qui annonce le lancement commercial de son Snapdragon S4 Pro (référence APQ8064) prévu pour septembre en Corée du Sud et dans la foulée pour le reste du monde. Présenté au Mobile World Congress 2012 de Barcelone (MWC 2012).

Le quadricœur de Qualcomm se distingue notamment par l’intégration d’un GPU Adreno 320, présenté comme trois fois plus performant que le précédent Adreno 225 (suffisant pour supporter la HD 1080p et les jeux et contenus 3D) avec le support de la 3G, 4G/LTE, sans oublier le Wifi, le Bluetooth, le NFC (Near Field Communication) et même les fréquences radio FM. L’ensemble est gravé en 28 nanomètres.

Une batterie optimisée

LG Electronics devrait être l’un des premiers constructeurs à intégrer le S4 quadricœur dans un téléphone, l’Optimus G en l’occurrence. Outre le support du LTE (déjà proposé avec le Vu sur certains marchés), l’Optimus G est mis en avant pour ses propriétés énergétiques. LG Electronics a travaillé avec la branches Chem (chimie) pour fournir une « une capacité de batterie ultime », dixit LG.

Pas de résultats chiffrés publics pour le moment, mais le Snapdragon ne devrait pas être étranger à ces futures performances. Cadencé à 1,5 GHz, le S4 Pro fonctionne de manière asynchrone (aSMP). Ainsi, chaque cœur fonctionne, et consomme, en totale indépendance, selon les besoins. La batterie, elle, embarquera une capacité de 2100 mAh. De quoi voir venir.

Ces capacités se retrouveront dans l’écran 4,7 pouces (1280 x 768 points en 320 ppp) IPS+ qui se distinguera par sa finesse renforcée. Là aussi, LG a fait appel aux compétences des filiales Display et Innotek pour mettre au point le G2 Touch Hybrid Display, une dalle intégrant la couche tactile. Une technologie qu’utiliserait l’iPhone 5. Au final, le terminal aura une épaisseur inférieure à 9 mm (131,9 x 68,9 x 8,45 mm).

Capteur 13 Mpx

Signalons également un capteur 13 mégapixels, l’affichage double écran (un sur le téléphone, l’autre sur un moniteur), le zoom dans la lecture d’une vidéo, la prise de vue à la commande vocale, QMemo (pour annoter des captures d’écran)… Le tout piloté par Android 4.0 Ice Cream Sandwich. Bref, du très haut de gamme pour un lancement programmé en septembre en Corée dans un premier temps.

« Optimus G n’est pas seulement un téléphone hautes performances avec les dernières innovations en date. Il résulte de la collaboration de certains des meilleurs fabricants de composants de la planète réunis pour une cause singulière, développer un smartphone qui se démarque dans une mer d’appareils personnels, » s’est réjouit le Dr. Jong-seok Park, président et CEO de LG Electronics Mobile Communications.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur