LG Philips Displays ferme une usine de tubes en Espagne

Cloud

La firme a déjà fermé 70% de ses unités de production en Europe

Les bons vieux tubes cathodiques ne font plus le poids face au succès grandissant des écrans à cristaux liquides (LCD). Du coup, les géants du secteur ferment les unes après les autres leurs usines dédiées aux téléviseurs classiques.

Ainsi, LG Philips, premier fabricant mondial d’écrans à tubes cathodiques, a annoncé vendredi la fermeture de son usine espagnole en mars, entraînant la perte de 364 emplois. La firme, une coentreprise contrôlée à part égale par le sud coréen LG Electronics et le néerlandais Philips Electronics, a fermé 70% de ses unités de production en Europe, depuis la création de la joint-venture en 2001. “En Europe, les salaires sont élevés et les équipements, dépassés”, a déclaré par téléphone un responsable de LG.Philips Displays. “Nous avions prévu de fermer l’usine espagnole bien avant la création de la joint-venture”. Pour s’adapter aux attentes des consommateurs, la coentreprise a récemment entrepris la production d’écrans moins épais, à des prix inférieurs aux modèles LCD.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur