LG Philips va ouvrir deux usines en Pologne

Cloud

LG Philips LCD, la société commune du sud-coréen LG Electronics et du néerlandais Philips, a annoncé vendredi son intention d’investir 1 milliard d’euros dans deux nouvelles unités de production à Kobierzyce près de Wroclaw dans le sud-ouest du pays

La politique économique de LG Philips est osée. Mais face à l’envol des ventes de téléviseurs, de moniteurs informatiques LCD, et d’ordinateurs portables, le choix s’est porté sur un plan d’investissement élevé pour 2006.

Selon une étude de DisplaySearch, citée par le quotidien Les Échos, l’ensemble des ventes d’écrans plats a progressé. Un phénomène particulièrement vrai pour les ventes mondiales de téléviseur LCD qui ont progressées de 148 % au deuxième trimestre (quatre millions d’unités), mais aussi pour les écrans plasma dont les ventes progressent de 89% (plus d’un million d’unités). Toujours d’après DisplaySearch, ils devraient représenter plus de 10 milliards de dollars cette année Face à ce succès et dans un contexte concurrentiel très fort, la course aux investissements reste intense. Pour l’instant du moins, car le vent de la demande qui souffle fort sur ce secteur pourrait bien tourner et entraîner avec lui dans les abysses de la surproduction certains fabricants trop présomptueux. Enfin, la tendance étant à la baisse, le problème de la surproduction risque de se poser d’ici peu de temps. Une grande nouvelle pour la Pologne Selon le site de l’Agefi, qui rapporte les propos du quotidien économique de Varsovie Parkiet, “l’ouverture de ces deux usines créerait près de 12.000 emplois.” Interrogé par l’AFP, le vice-ministre polonais de l’Économie, Marcin Kaszuba, a indiqué que “des négociations étaient en cours pour le plus grand investissement jamais réalisé en Pologne démocratique.” Tout en se refusant à toute indication supplémentaire sur l’investisseur potentiel et même la branche d’économie concernée. “Nous sommes en train de clore des négociations sur 10 projets d’investissements dont trois sont gigantesques” s’est-il limité à dire, avant d’ajouter laconiquement : “J’ai promis de garder le silence. Patientez jusqu’au début septembre.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur