LG/Philips ferme deux usines en Europe

Cloud

Les deux unités produisent des tubes cathodiques pour téléviseurs. Un marché voué à disparaître suite à l’essor des écrans plats

La technologie avance à grands pas et ne fait pas de prisonniers. Le succès des écrans plats LCD, dont les ventes devraient exploser en cette fin d’année, fait une victime: le bon vieux téléviseur à tube cathodique.

Conséquence, les industriels se désengagent massivement de ce secteur. Après Sony, qui a annoncé des fermetures d’usines, c’est au tour de la co-entreprise LG/Philips Displays d’annoncer l’arrêt de deux usines en Europe. La société précise dans un communiqué que cette fermeture concernera environ 1.000 emplois à Aix-la-Chapelle (Allemagne) et 265 emplois à Simonstone (Grande-Bretagne). La France sera touchée L’usine d’Aix-la-Chapelle produit des tubes depuis 1954. Spécialisée dans les produits haut de gamme, elle a été mise en difficulté par le succès croissant des écrans plats et ne tourne plus qu’à 60% de ses capacités, a précisé une porte-parole de LG.Philips Displays. Quant à l’unité britannique, elle est en activité depuis 1960. Et ce n’est pas tout. LG.Philips Displays prévoit par ailleurs de réduire ses effectifs dans deux autres usines, Durham au Royaume-Uni et Dreux (Eure et Loir).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur