L’H.265 réduira la taille des vidéos de moitié

Poste de travail

Prometteur, le codec H.265 devrait réduire le poids des vidéos de 35 % à 67 % par rapport à l’H.264. Un gain impressionnant qui permettra d’aborder sereinement le marché de l’Ultra HD.

Le format de compression vidéo H.264 est un des plus célèbres du marché. Il sera prochainement complété, puis remplacé, par le codec H.265, qui devrait être lancé en janvier 2013.

Connu aussi sous le nom de High Efficiency Video Coding (HEVC), ce standard technologique laisse entrevoir une bonification significative du rapport qualité sur poids des contenus audiovisuels, expliquent nos confrères d’ITespresso.fr.

À cet égard, les experts de la Joint Collaborative Team on Video Coding (JTC-VC) évoquent une optimisation de la diffusion des flux dont résulteraient des gains de l’ordre de 35 % à 67 % par rapport au H.264, codec de référence depuis son intronisation en 2003.

L’Ultra HD 8K en bonus

À qualité égale, les fichiers, moins gourmands en mémoire, consommeront moins de bande passante, et seront bien adaptés à une diffusion sur le web.

Par voie de conséquence, les quelques fabricants ont dans le collimateur la définition Ultra HD 8K, en 7680 x 4320 points, soit quelque 16 fois plus de données à compresser qu’en Full HD 1920 x 1080 points.

De cette dualité des usages (d’un côté, l’optimisation ; de l’autre, la course à la qualité), EE Times dégage une logique à contre-courant de la convergence. La frilosité générale pousse les géniteurs du H.265 à en reporter l’avènement à l’année prochaine, après un nouveau point au cours de l’été à venir.

Crédit photo : © Cybrain Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur