L’horizon s’éclaircit pour Vivendi

Cloud

Tous les voyants sont au vert pour le géant des médias, même Canal Plus retrouve la santé

La méthode Fourtou semble efficace. Vivendi Universal confirme aujourd’hui son redressement avec des résultats orientés à la hausse et une dette qui se résorbe. Le plan du Pdg du géant des médias porte ses fruits après que l’entreprise ait frôlé la catastrophe en 2002.

Vivendi Universal a enregistré un bénéfice net part du groupe de 131 millions d’euros au troisième trimestre 2003, contre une perte de 1,2 milliard d’euros un an plus tôt. Le groupe a sa perte nette à 501 millions d’euros sur les neuf premiers mois de l’exercice, contre une perte de 13,5 milliards un an plus tôt. Le bénéfice d’exploitation ressort en hausse de 43% au 3e trimestre, à 896 millions d’euros. Sur neuf mois, le bénéfice opérationnel affiche une croissance de 27% à 2,5 milliards d’euros, selon les chiffres publiés ce mardi par le groupe. La dette, qui constituait le principal problème de VU, continue à se résorber. Elle n’est “plus que” de 12,8 milliards d’euros à fin septembre, soit une réduction de 6 milliards par rapport à la même période en 2002. Conséquence, VU a confirmé son objectif d’une très forte croissance de son résultat d’exploitation ainsi qu’un retour aux bénéfices pour l’ensemble de l’exercice 2003. Cegetel toujours en hausse Au niveau des activités, la téléphonie (Cegetel) continue à tirer la croissance du groupe avec un bénéfice d’exploitation de 531 millions d’euros au troisième trimestre, en hausse de 15% sur les 460 millions dégagés un an plus plus tôt. Le bénéfice d’exploitation sur 9 mois ressort à 1,5 milliard d’euros, contre 1,2 milliard un an plus tôt, soit une hausse de 26%. Une véritable vache à lait qui continue à interresser Vodafone qui détient 44% du capital de Cegetel. L’activité médias, avec Canal Plus, retrouve le sourire. La chaîne cryptée a triplé son résultat d’exploitation au troisième trimestre, à 133 millions d’euros contre 40 millions un an plus tôt. Son bénéfice de 378 millions d’euros sur les 9 premiers mois de l’exercice, contre une perte de 29 millions à la même période de l’année dernière. Enfin, le pôle divertissement Vivendi Universal Entertainment (cédé à General Electric) a réalisé un bénéfice d’exploitation de 197 millions d’euros sur le trimestre contre 195 millions il y a un an, soit une hausse de 1% à données publiées, et de 14% à taux de change constant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur