L’Icann en reprend pour 5 ans avec l’Iana

Régulations

Le controversé gestionnaire des adresses IP et noms de domaine est reconduit dans ses fonctions par le gouvernement américain

Le gouvernement américain a reconduit jusqu’en 2011 le contrat exclusif de l’Icann (

Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) sur la gestion de l’Iana (Internet Assigned Numbers Authority).

Cet organisme a en charge des adresses IP et des noms de domaine.

L’Icann est fortement critiqué par l’ONU, l’Union Européenne, et de nombreux pays en particulier émergeants, qui lui reprochent une trop grande proximité avec le gouvernement américain, qui lui impose ses règles de gouvernance de l’Internet.

Ce dernier s’en défend, bien entendu, mais force est de constater que c’est bien le ministère du Commerce américain qui dicte les règles et a reconduit le contrat de l’Icann sur l’Iana.

Rappelons qu’en réponse aux objections du reste du monde, ou presque, sur le fonctionnement de l’Icann, le ministère du Commerce a lancé un appel d’offre sur la gestion de l’Iana. Mais il a renouvelé sa confiance dans l’Icann en affirmant que l’offre de cette dernière est la plus qualifiée.

Difficile de s’opposer à cette décision, puisque de facto ce sont toujours les Etats-Unis qui contrôlent l’Internet, via l’Icann pour la gestion technologique de la toile, et l’Iana pour les adresses IP et les noms de domaine. Et donc rien ne changera jusqu’en 2011, au mieux?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur