L’Icann va libéraliser les prix du ‘.net’ en 2007

Régulations

Doit-on s’attendre à une surenchère ?

La décision a été discrètement annoncée mais elle pourrait être lourde de conséquence. On savait déjà que l’Icann (Internet corporation for assigned names and numbers), organisme qui gère les noms de domaines, a renouvelé à Verisign sa confiance pour la gestion du domaine ‘.net’ -malgré un certain dossier… Pour six ans encore. On sait désormais qu’elle ne va plus de fixer de plafond pour les prix du ‘.net’ à partir du 31 décembre 2006.

Jusqu’à aujourd’hui ces prix étaient plafonnés: entre 4,25 dollars et 6 dollars. Après cette date, ils seront complètement libres. Certains craignent alors une flambée des noms de domaine en .net. Ces noms sont vendus aux registars (bureaux d’enregistrement) qui les vendent aux hébergeurs qui ensuite les commercialisent auprès des entreprises ou des particuliers. C’est le bien connu Verisign qui s’occupe de vendre les noms de domaine. Mais l’organisation a promis que si hausse il y a, elle sera modérée et ne sera pas appliquée par surprise. Une annonce aura lieu 6 mois avant toute hausse. Rassurant? Registars et hébergeurs en doutent et craignent que cette libéralisation pénalise les plus petits. D’autres estiment au contraire que le marché est suffisamment concurrentiel pour maintenir une stabilité des prix. Et après les .net, ce sont les .com qui pourraient être libéralisés! Mais pas avant 2008. La gestion des ‘.com’ rapporte annuellement 200 millions de dollars à Verisign, auxquels viendront se cumuler 25 millions avec ‘.net’, dont il a la gestion depuis 2000, avec le rachat de Network Solutions qui gérait ce domaine depuis 1993.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur