Licences GSM: l’Etat redevient gourmand

Régulations

Les redevances payées par les opérateurs pourraient tripler et ce n’est pas tout…

Dans un mois, on devrait connaître les conditions de renouvellement des licences GSM (téléphonie mobile) d’Orange et de SFR payées à l’Etat. La facture risque d’être salée.

Selon les Echos, ces redevances fixes annuelles pourraient tripler. L’Etat entend profiter davantage de la manne de la téléphonie mobile. Une telle augmentation pourrait rapporter 3 milliards d’euros sur 15 ans. Mais ce n’est pas tout. Le gouvernement est gourmand. Le ministère de l’Economie et des Finances envisagerait également d’instituer un prélèvement progressif sur le chiffre d’affaires qui pourrait aller jusqu’à 5%. Un tel prélèvement pourrait rapporter 13,5 milliards d’euros en plus. On imagine la réaction d’Orange et de SFR face à de telles propositions. Seul Bouygues Telecom peut rester serein, sa licence doit être renouvelée trois ans après celle de ses concurrents.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur