Lightspark, une alternative open source crédible au Flash d'Adobe

Logiciels

Lightspark est un lecteur Flash qui exécute le code ActionScript 3 à une vitesse très proche de celle atteinte par la liseuse officielle d’Adobe. Il n’en est pourtant qu’au début de son développement.

Les fans de logiciels libres reprochent souvent à Adobe l’absence d’une version open source de son lecteur Flash. Autant des alternatives existent pour Java (OpenJDK) et Silverlight (Moonlight), autant Flash, qui est pourtant surreprésenté sur le web, ne dispose pas d’offre aboutie dans ce domaine.

Petit à petit, la réplique libre à Flash devient toutefois une réalité. Les projets Swfdec et Gnash sont ainsi connus pour être des alternatives relativement convaincantes au lecteur d’Adobe. Le premier a été quelque peu abandonné, mais reste efficace, alors que le second est plus massif, mais aussi bien plus compatible avec l’original. Il l’est tellement qu’Adobe n’hésite plus à le citer en tant qu’alternative à son offre.

Lightspark est un nouveau venu qui se focalise sur l’ActionScript 3. Dans ce domaine, il va plus loin que Gnash (lequel se concentre surtout sur l’ActionScript 2). Autant dire que les deux projets pourraient devenir complémentaires. Lightspark se veut également rapide : le code ActionScript 3 est compilé avant exécution (au travers de LLVM) et le rendu exploite l’OpenGL. Le tout est optimisé pour les machines récentes, y compris celles disposant de plusieurs cœurs d’exécution. Selon l’auteur – Alessandro Pignotti – la version actuelle de Lightspark serait à peine plus lente que la liseuse officielle fournie pas Adobe.

Ce logiciel reste une version alpha, mais la plupart des bogues constatés ont été supprimés avec la mouture 0.4.0. Alessandro Pignotti promet de livrer prochainement la version 0.5.0, qui sera compatible avec les vidéos de YouTube et supportera le son.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur