L’image holographique flotte au dessus du bureau !

Régulations

On en rêvait depuis Star Wars et les films de science fiction ! Chad Dyner l’a fait et présente Heliodisplay, un projecteur d’image ‘holographique’

Heliodisplay projette une image holographique en 2D – pardon, laser, pas holographique ! – d’un format d’environ 22 pouces de diagonale.

Connecté à un PC sous Windows via un port vidéo VGA, ou à un périphérique numérique (console de jeu, DVD, TV, etc.) via un câble au standard RGB, Heliodisplay se projette et s’illumine pour produite une image. Connecté à un port USB, l’image devient interactive. L’utilisateur peut interagir, tel un écran tactile virtuel. Il suffit de glisser un doigt ou une main dans l’image pour remplacer le pointeur de la souris. Il ne s’agit pas non plus d’une image holographique en 3D, comme le jeu d’échec ‘alien’ vu dans Star Wars, mais selon son concepteur, Chad Dyner, il suffit de s’éloigner quelque peu de la projection pour qu’en l’absence de référence de profondeur l’image apparaisse en 3D. En revanche, à l’opposé des systèmes holographiques expérimentés jusqu’à présent, Heliodisplay n’a pas besoin d’émettre des gaz en support de l’image. Il ne change donc en rien l’environnement de la pièce ni la qualité de l’air. L’air est aspiré par l’appareil, modifié, puis rejeté et illuminé pour produire l’image, sans aucune addition. Selon son concepteur, si on le laisse actif durant une semaine dans une pièce hermétiquement scellée, le seul changement enregistrable proviendra de la consommation d’électricité ! Comme pour les écrans LCD, il est conseillé de se placer en face de la projection. L’image, est composée dans un espace bi-dimentionel. Si l’on s’écarte de son sens de projection, elle devient rapidement illisible. Une seule contrainte, cependant, Heliodisplay est très sensible à la lumière, et son utilisation est optimum dans le noir? Il peut cependant être utilisé dans un bureau ou un salon, sous réserve que la source d’éclairage soit limitée. Plus la lumière est forte, et plus la luminosité de l’image décroît, jusqu’à devenir illisible en plein soleil. Voilà qui dans l’immédiat le destine plutôt à la vidéo qu’à l’informatique ! Heliodisplay fait l’objet d’un brevet. A découvrir sur IO2Technology.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur