Linagora ouvre un centre juridique dédié à l’open source

CloudLegislationOpen Source

Le Centre Juridique Open Source devient la vitrine juridique de Linagora. Un projet qui permettra de faciliter l’adoption des logiciels libres par les professionnels.

Linagora est un pure player du monde open source, qui propose un ensemble complet de services, ainsi que sa propre gamme de logiciels.

Alexandre Zapolsky, président-directeur général de la compagnie, explique que la mise en place d’une telle structure n’a pas été sans difficulté : « j’ai très vite appréhendé l’importance de la technologie dans les logiciels open source, mais aussi celle des enjeux liés à la propriété intellectuelle qui y sont associés. J’ai donc fait le choix de doter très rapidement Linagora des moyens et des compétences nécessaires pour accompagner l’ambition et le projet que je porte. »

Cette expérience dans le secteur juridique, la compagnie en a fait profiter ses clients au travers de ses offres de conseil. Un savoir-faire aujourd’hui reconnu, mais que Linagora a souhaité renforcer au travers d’une nouvelle structure, le Centre Juridique Open Source (CJOS). Cette entité fera office de cellule de veille, de recherche et de conseil. Elle aidera les entreprises à adopter les bonnes pratiques juridiques vis-à-vis de l’open source. À ce titre, elle répond donc à une demande forte de la part des professionnels.

Le CJOS dispose d’un site Internet indépendant et est dirigé par Benjamin Jean, un spécialiste des questions juridiques liées aux logiciels libres, travaillant chez Linagora. Ce dernier invite tous les spécialistes du droit à venir visiter le CJOS : « Nous voulons favoriser l’adoption de l’open source à travers une meilleure compréhension des enjeux juridiques afférents et accompagner les grandes organisations dans leur adoption stratégique des logiciels libres », explique-t-il.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur