Linaro met à jour son offre Linux embarquée vers Android et Ubuntu

LogicielsOS mobiles

La Linaro monte en gamme. Cette offre Linux, qui sert de base à des adaptations ARM d’Android et de l’Ubuntu, est dorénavant plus moderne, mieux optimisée et adaptée à un plus grand nombre de cartes mères.

Linaro est une organisation à but non lucratif qui a pour objectif de fournir des solutions Linux adaptées aux puces ARM. Outils optimisés, pilotes et applications de base sont ainsi intégrés à deux OS de test : Android et Ubuntu.

Une nouvelle version du code source proposé par Linaro est aujourd’hui rendue publique. La Linaro 11.08 est disponible en deux dérivés : un basé sur Android 2.3.5 et un autre sur l’Ubuntu 11.10 alpha 3. Dans les deux cas, nous retrouvons une infrastructure basée sur le noyau Linux 3.0.3 et le GCC 4.6. Le système de fichiers ext4 est utilisé par défaut. La mouture Android de cette offre est livrée en standard avec une version de ffmpeg, la bibliothèque d’outils de traitement des flux multimédia, compatible avec les fichiers vidéos H.264 et WebM.

Linaro fait un bond en avant en terme de support des cartes mères ARM. Cette offre est ainsi dorénavant compatible avec la BeagleBoard (TI OMAP3530), la BeagleBoard-xM (TI DM3730), l’Origen (Samsung Exynos 4210), la PandaBoard (TI OMAP4430) et la Snowball (ST-Ericsson Nova A9500). Le support des processeurs Freescale i.MX53 est également en cours de mise au point.

Notez que Linaro a nettement accéléré son cycle de développement depuis cet été. Une nouvelle version de son offre est ainsi publiée chaque mois, contre une tous les six mois précédemment.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur