L’Inde développe son propre système d’exploitation

OSSécurité

L’Inde entend se protéger des attaques à la Stuxnet en déployant son propres système d’exploitation… propriétaire.

Pays en plein boom économique, l’Inde attire la convoitise des hackers et autres pirates informatiques, comme l’a très récemment montré la propagation du ver Stuxnet qui a également touché le pays ainsi que l’Iran.

Afin de sécuriser leurs infrastructures informatiques et limiter la portée des cyber-attaques, les autorités indiennes ont annoncé vouloir mettre sur pied leur propre système d’exploitation, relate ITespresso.fr. Le ministère indien de la Défense a déjà ouvert deux centres de développement dédiés à ce projet dans le pays, à Delhi et Bangalore, où vont travailler une cinquantaine d’ingénieurs informatiques.

Le gouvernement indien a estimé que ce système d’exploitation très personnel et sécurisé devrait commencer à être mis en œuvre d’ici un an. L’Inde n’est pas le premier pays à vouloir développer son propre OS. Depuis 2004, la Chine avance sur ce terrain et a mis au point son propre OS baptisé Kylin, également pour se protéger d’éventuelles attaques informatiques provenant de l’étranger et des tentatives d’espionnage mais aussi préserver des intérêts économiques. Mais alors que la Chine fait le pari de l’open source avec une distribution Linux, l’Inde privilégie un système entièrement propriétaire. Un futur concurrent de Windows?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur