L’industrie des TIC devrait croître de 6% en 2006

Régulations

Pendant ce temps, l’Inde et la Chine continuent de grandir

Selon un rapport publié par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le marché des technologies de l’information et de la communication va augmenter de 6% en 2006.

L’industrie des TIC est donc toujours dans le vert, la plus forte croissance concerne le volet des investissements sur le net.

Derrière, l’on retrouve des secteurs plus traditionnels comme les serveurs Linux, le stockage numérique, les PDA (Personnal Digital Assistant), et bien entendu les ordinateurs portables.

Pour autant, les analystes de l’OCDE ne croient pas aux spéculations actuelles autour d’un retour à la croissance observée dans les années 90 flirtant avec les 20% et 30%.

Entre 1996 et 2004, le marché total OCDE des TIC a progressé de 6,5% par an, tandis que celui des pays de l’Est européen a augmenté de 17,4%.

Avec l’émergence de nouveaux pays dans ce secteur, les dépenses mondiales liées aux TIC ont progressé de 5,6% par an, entre 2000 et 2005.

La Chine rassemble des dépenses totales de 118 milliards de dollars. L’empire du Milieu arrive derrière les USA, le Japon, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France.

Le total des dépenses de la Chine, ne représente qu’un dixième des dépenses américaines total TIC maisn ellessont deux fois plus importantes que celles de l’Inde.

En 2004, la Chine est passée devant les États-Unis en terme d’exportation de biens. Le pays a continué ce mouvement entre 2005 et 2006.

Reste que la Chine est également une grande importatrice, notamment en ce qui concerne les composants électroniques, mais les sociétés chinoises investissent massivement dans des entreprises européennes, histoire d’acquérir certaines technologies, marques et réseaux de distribution.

Toutefois, la majorité des entreprises chinoises qui travaillent dans les TIC sont de tailles modestes. Et la donne ne devrait pas changer rapidement puisque la plupart de ces groupes sont trop dépendants vis-à-vis des technologies étrangères.

Les dépenses liées aux TIC dans les pays en dehors de l’OCDE sont surtout portées par le hardware. L’écosystème permettant l’essor des TIC étant toujours en construction.

Selon le rapport de l’OCDE, les leaders de l’innovation et de la R&D sont américains, européens, japonais et coréens. Mais le document ne précise pas pour encore combien de temps !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur