Pour gérer vos consentements :
Categories: Composants

LinkedIn rappelé à l’ordre par l’UE pour certaines pratiques publicitaires

LinkedIn, propriété de Microsoft depuis 2016, a désactivé en Europe une fonctionnalité qui permettait aux annonceurs de cibler les utilisateurs en fonction de leur participation à une fonctionnalité appelée « Groupes LinkedIn ».

En février dernier, des groupes de défense des libertés civiles ont porté plainte auprès de la Commission européenne car cet outil publicitaire enfreignait potentiellement la DSA, cette directive sur les services numériques, qui applique des obligations plus strictes en matière de contenu et de ciblage publicitaire aux plus grandes plateformes en ligne.

En mars, la Commission a contacté LinkedIn pour obtenir de plus amples informations sur la manière dont l’outil pourrait permettre des publicités ciblées basées sur des données personnelles sensibles telles que la race, l’allégeance politique ou l’orientation sexuelle, ce qui est interdit par la DSA.

LinkedIn a affirmé qu’il n’enfreignait pas le DSA, mais a supprimé la fonctionnalité pour les utilisateurs européens.

La publicité sur « Groupes » supprimée en Europe

Les outils publicitaires  ne permettront plus aux annonceurs de « créer une audience publicitaire en Europe » qui utilise l’adhésion aux groupes LinkedIn comme entrée, écrit son responsable  pour la sécurité juridique et numérique, Patrick Corrigan, dans un post de blog.

« Nous avons apporté ce changement pour éviter toute idée fausse selon laquelle les publicités destinées aux membres européens pourraient être indirectement ciblées sur la base de catégories spéciales de données ou de catégories de profilage associées » indique-t-il.

Les plates-formes couvertes par le DSA doivent donner aux utilisateurs plus de contrôle sur leurs données personnelles, leur permettre de désactiver le contenu personnalisé et ne sont pas autorisées à utiliser des données sensibles pour des publicités ciblées.

Le Commissaire au marché intérieur, Thierry Breton, affirme que la Commission « surveillerait la mise en œuvre effective de l’engagement public de LinkedIn de garantir le plein respect du DSA ».


Et d’ajouter qu’il était « positif de voir le DSA apporter des changements qu’aucune autre loi n’a atteint jusqu’à présent ».

Matthew Broersma, Silicon UK

Recent Posts

La Suite Numérique : les errements d’un projet d’État

La Cour des comptes pointe les résultats insuffisants de La Suite Numérique (ex-SNAP) et évoque…

41 seconds ago

Apple Pay : l’UE valide l’ouverture à la concurrence sur les iPhone

La Commission européenne approuve la proposition d’Apple permettant à des concurrents de proposer des solutions…

4 heures ago

Que d’eau ! Les engagements d’AWS pour en économiser

AWS entend devenir « water-positive » pour 2030. Que recouvre cet objectif ?

1 jour ago

PC : le marché renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Après sept trimestres consécutifs de baisse, le marché mondial des PC traditionnels affiche un rebond…

1 jour ago

Le CISPE et Microsoft trouvent un accord : et maintenant ?

Le CISPE s'est engagé à retirer sa plainte contre Microsoft. Quelle monnaie d'échange le groupe…

1 jour ago

Silo AI, une nouvelle prise pour AMD dans le vivier européen de l’IA

Après avoir acquis Mipsology en France, AMD s'empare de Silo AI, tête de pont de…

1 jour ago