L’INRIA booste un projet open source de compositing vidéo

LogicielsOpen Source
Boost you code - logo

Grâce au coup de pouce que va donner l’INRIA à un jeune ingénieur, l’industrie du film disposera peut-être bientôt d’un puissant outil de traitement vidéo : Powiter.

L’INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) est un des organismes de recherche phare du monde numérique français. Et il est sans cesse en recherche… de nouveaux talents.

Cet organisme est au cœur des technologies les plus modernes. Par exemple le web (l’INRIA héberge l’antenne européenne du W3C, aux côtés du MIT pour l’Amérique du Nord et de l’université Keiō – Japon – pour le reste du monde).

Dans le cadre de Futur en Seine 2013, l’INRIA a dévoilé le nom du gagnant de sa troisième édition du concours « Boost your code » (organisé en partenariat avec la CDEFI [Conférence des directeurs d’écoles françaises d’ingénieurs] et la Sif [Société informatique de France]).

Objectif : détecter un projet de logiciel open source innovant mené par un jeune ingénieur, puis embaucher son auteur pour une durée de un an et lui donner accès aux ressources (humaines et autres) de l’institut.

De quoi donner un sérieux coup de booster à un projet. Mais aussi d’aider le monde open source.

Cinq finalistes pour un lauréat

Boost you codePour cette édition 2013, le président du jury était le célèbre Roberto Di Cosmo, directeur de l’IRILL et professeur à l’université de Paris 7 (à gauche sur la photo).

La cérémonie a débuté avec Christophe Desclaux, lauréat du concours 2012, qui est venu présenter son agrégateur de news sémantique Reador.

A suivi, la présentation des cinq finalistes : Damien Legrand (système de recommandation universel), Antoine Duparay (relance du projet Diaspora), Jessy Hanzo (processus de certification de sites web) et Thibault Duponchelle (jeu 3D évolué).

Le cinquième, qui est également le vainqueur de cette édition, est Alexandre Gauthier-Foichat (à droite sur la photo). Ce dernier, qui a déjà créé des greffons permettant d’appliquer des effets spéciaux aux vidéos, travaille aujourd’hui sur un projet beaucoup plus ambitieux : Powiter.

Cet outil de compositing et de traitement vidéo se veut du même niveau que les offres professionnelles, mais à la fois bien plus facile à manipuler et entièrement accessible sous licence open source. Le tout sera accessible gratuitement sous Windows, OS X et Linux.

Un outil qui devrait ravir le monde du cinéma, mais également les secteurs de la publicité et du divertissement.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les inventeurs hi-tech européens ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur