L’Internet fixe et mobile lancé dans la course aux très hauts débits

4GFibreRéseaux

Plus de 300 millions d’internautes dans le monde surferont en très haut débit depuis leur domicile en 2014 selon l’Idate. Et plus de 200 millions depuis leur smartphone.

Le très haut débit filaire est sur le point d’exploser. Non pas en France (même si on nous le promet pour 2011), où l’on se distingue par la lenteur de déploiement de la fibre optique, mais dans le monde. Ainsi, en 2014, 306 millions de foyers devraient bénéficier du très haut débit à domicile (fibre optique ou câble), selon les dernières estimations que l’Idate dévoile à l’occasion du Broadband Word Forum de Paris (26 au 28 octobre). A comparer aux 40 millions d’abonnés très haut débit évalués en 2009.

L’Asie continuera de dominer en la matière avec plus de la moitié des accès contre 18 % «seulement» pour l’Europe occidentale. Laquelle, en incluant l’Europe de l’Est (Russie, Lituanie, Slovaquie), devrait compter 3,5 millions d’abonnés très haut débit dès 2012. Soit plus que l’Amérique du Nord n’en comptera à la même période, selon l’Idate. Mais c’est bien en Asie où la course aux débit s’affiche comme la plus dynamique puisque elle figure comme second souffle d’un marché de l’accès Internet saturé géographiquement. Une course qui profite particulièrement aux consommateurs qui peuvent notamment bénéficier chez l’opérateur HKBN, à Hong Kong, d’un accès 100 Mbit/s pour 16 euros par mois. Qui a dit que la France proposait les offres Internet haut débit les moins chères du monde?

Le très haut débit se déploiera également dans les airs, par le LTE (long Term Evolution) notamment encore appelé 4G. Une 4G qui fait ses début dans plusieurs endroits de la planète (notamment en Scandinavie ou en Allemagne où Deutsche Telekom s’apprête à lancer un service avant la fin de l’année) mais devrait connaître son émergence en 2011 et 2012 en Europe et Chine et dès 2010 aux Etats-Unis et Japon. En revanche, l’annonce en avril 2010 de l’organisation des enchères pour la distribution des licences d’exploitation, l’adoption du LTE en Inde n’interviendra pas avant 2015 selon l’Idate. Au final, l’institut table sur 207 millions d’utilisateurs LTE dans le monde pour 2014, contre 27 millions en 2012.

En France, il ne faudra pas compter sur une offre LTE avant 2012 voire 2013 (le dernier dividende numérique de la bande des 800 MHz devant être libéré en novembre 2011 avec l’arrêt de la télévision analogique). C’est en effet en novembre prochain que doit se fixer le calendrier de distribution des licences 4G par arrêté ministériel du ministère de l’Industrie que prendra le ministère de l’Industrie sur proposition de l’Arcep (autorité de régulation des communications électroniques et des postes). Or, le régulateur s’oppose à la vision purement économique de Bercy au profit d’une stratégie de couverture du territoire la plus exhaustive possible. Un désaccord qui risque de retarder un peu plus la mise en oeuvre de l’attribution des fréquences LTE.

Prévision des marchés du LTE/4G dans le monde selon l'Idate
Prévision des marchés du LTE/4G dans le monde selon l

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur