L’internet mobile poursuit son ascension

Cloud

Selon une étude du cabinet Forrester Research, l’utilisation d’Internet sur les téléphones portables devrait augmenter de 39% d’ici cinq ans.

L’internet mobile serait en passe de se banaliser. En Europe tout au moins, où le réseau mobile est l’un des plus développé au monde, 17% des utilisateurs exploitent déjà internet sur leur téléphone portable. Les prévisions du cabinet Forester indiquent que le chiffre devrait augmenter de 39% (41% pour la France), soit 140 millions d’usagers d’ici 2014.

Des prévisions qui ne sont pas réellement surprenantes quand on sait que les smartphones connaissent une large progression (+25% en 2009). « L’Europe étant l’un des paysages mobiles les plus diversifiés et les plus saturés du monde, le challenge (pour les entreprises) sera de s’adapter aux conditions locales pour accroître l’utilisation de nouveaux services », explique l’analyste de Forrester, Thomas Husson.

Selon le cabinet d’études, si l’internet mobile poursuit son avancé ce ne sera pas principalement dû aux smartphones. D’ailleurs, l’analyste préfère éviter ce terme en le remplaçant par celui de « media capable ». « La plupart des nouveaux terminaux lancés sur le marché possèdent maintenant des lecteurs MP3 ou vidéo, des caméras de plusieurs mégapixels. Les Samsung Jet ou Pixon 12 sont de bons exemples de téléphones mobiles théoriquement vus comme des ‘feature phones’ alors qu’ils offrent une très bonne qualité d’accès à l’Internet. » En d’autres mots, tous les mobiles deviennent « intelligents » et proposeront la navigation Internet au risque de rendre obsolète l’appellation « smartphone » dans un proche avenir.

L’étude explique ensuite, que les entreprises de biens de consommations ayant attendus le décollage des taux d’adoption devront très vite proposer leurs services, dans une stratégie mobile. Que cela soit dans le secteur de la santé, des médias ou encore des banques. D’ailleurs, le finlandais Nokia n’a pas tardé à anticiper le marché, en lançant sont projet de banque mobile avec son porte monnaie électronique. Le temps des Moneos semblerait presque préhistorique… La démocratisation d’Internet mobile devrait faire naître une multitude de services qui ont auront du même coup un effet turbo, sur l’utilisation de la toile par les mobiles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur