Linux : sortie du noyau 2.6.26

Logiciels

Ce n’est pas une version majeure, mais elle apporte son lot de nouveautés

LekernelLinux 2.6.26 est disponible en version finale. Livré trois mois après la 2.6.25, cette mouture intègre pour l’essentiel des patchs et corrections de bogues.

Le support de la PAT (Page Attribute Table) est ajouté au noyau. La PAT vient en complément du système de gestion des pages mémoire, sur certains processeurs x86 (32 bits ou 64 bits). Elle permet de définir comment les zones mémoire sont mises en cache, et ceci par tâche. Le bit de sécurité pourra également être appliqué par processus.

Le débogueur Kgdb est intégré au sein du noyau Linux. Cet outil, disponible auparavant sous forme d’un patch externe, sera maintenant accessible en standard. Il se montrera extrêmement utile pour l’ensemble de la communauté des développeurs, car il permet le déboguage au niveau du code source et non pas au niveau du code machine (comme c’est souvent le cas avec ce type d’outils).

Des progrès ont été réalisés dans le domaine de la virtualisation : KVM a été adapté aux architectures IA64 (Itanium), S390 et PowerPC. Le nombre maximal de processeurs virtuels est également porté de quatre à seize. Cette solution de virtualisation commence à marquer des points face à Xen.

Le noyau 2.6.26 intègre enfin un nouveau pilote pour les webcams, un support préliminaire pour les écrans en braille et la gestion des réseaux sans fil à la norme 802.11s (réseau maillé, dit « en topologie mesh »). Petit bonus, en tapant le paramètre « memtest » au démarrage, le noyau Linux fera un test de la mémoire du système. Pratique !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur