Linux 1.0 fête ses 15 ans

Logiciels

Ce noyau ‘open source’ anime aujourd’hui des OS majeurs et massivement déployés

Le noyau Linux est utilisé au sein de multiples systèmes d’exploitation, dont certains de renom : Red Hat, SUSE, Ubuntu, Fedora, Mandriva, etc. Le 13 mars 1994, le noyau Linux achevait la première phase de son long développement en étant livré pour la première fois en version stable, la 1.0.

Près de trois années auront été nécessaires pour sortir cette mouture. Ce projet open source est initialement l’œuvre d’un seul homme, Linus Torvalds. Il s’est inspiré d’un autre projet open source ; MINIX d’Andrew Tanenbaum. Linus a toutefois été rapidement aidé par la communauté des logiciels libres, puis par une véritable armée de développeurs bénévoles ou payés par des grandes entreprises, comme HP, IBM et Sun.

Plusieurs dates ont marqué le développement de ce projet : la sortie de la version 1.2 en mars 1995, de la 2.0 en juin 1996, de la 2.2 en janvier 1999, de la 2.4 en janvier 2001 et de la 2.6 en décembre 2003. Au fil des années, ce projet deviendra un des porte-drapeaux du monde des logiciels libres, mais aussi un projet pharaonique. Ainsi le noyau Linux 2.6.28, présenté le 24 décembre dernier, comprend pour la première fois plus de 10 millions de lignes de code. C’est presque 60 fois plus de lignes de code qu’avec Linux 1.0.

Depuis ses débuts, ce noyau open source a su trouver une place importante sur certains marchés. Il anime ainsi aujourd’hui la plupart des serveurs web, mais se taille également une part de choix dans le monde du matériel réseau et de l’électronique embarquée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur