Pour gérer vos consentements :

Linux 4.0 inaugure la mise à jour à chaud du noyau

Linus Torvalds vient d’officialiser la sortie du noyau Linux 4.0 ‘Hurr durr I’ma sheep’, une version qui apporte quelques nouveautés bienvenues.

À commencer par la possibilité d’appliquer des correctifs à chaud au noyau Linux. Un mélange de Kpatch (Red Hat) et kGraft (SUSE) qui devrait ravir les administrateurs de systèmes critiques, puisqu’il permettra de limiter les redémarrages des serveurs. Cette fonctionnalité devrait monter en puissance avec les futures versions de Linux.

Le support processeur s’élargit pour prendre en compte le SoC Quark d’Intel, le mainframe IBM z13 et une foule de nouvelles puces ARM, 64 bits pour la plupart. À noter également, de larges progrès réalisés sur la partie graphique, en particulier avec les GPU Radeon d’AMD.

Du lourd pour la 4.1

Linux 4.1 pourrait être l’une des plus importantes mises à jour du kernel de ces dernières années. « Linux 4.0 était une petite release, à la fois dans linux-next (dossier renfermant les soumissions de code pour la prochaine version de l’OS, NDLR) et en taille finale, constate Linus Torvalds. À en juger par linux-next v4.1, Linux 4.1 sera l’une des plus grosses sorties. »

Le code assembleur x86 sera ainsi entièrement nettoyé. Un changement de taille (plus de 100 modifications séparées) qui permettra de disposer d’un code plus clair, plus rapide et plus facile à gérer.

Autres nouveautés attendues : TraceFS, qui remplacera DebugFS ; KDBus, une intégration de D-Bus directement dans le kernel ; la gestion de la RAM non volatile PMEM ; le support de nouveaux SoC Intel, les Atom Broxton (prévus pour 2016), etc.

À lire aussi :
Les ‘moutons’ précipitent l’arrivée de Linux 4.0
Linux 4.0 pourra appliquer des correctifs kernel à chaud
Linux 3.19 se rapproche d’Android

Crédit photo : © Nik Frey – Fotolia.com

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

1 jour ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

1 jour ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

1 jour ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

2 jours ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

2 jours ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago