Linux : boostez la réactivité de votre OS… sans patch

Cloud

Un correctif permettra prochainement au noyau Linux de proposer une bien meilleure réactivité en environnement desktop. Un ingénieur de Red Hat explique comment arriver au même résultat, dès aujourd’hui et sans correctif.

Dernièrement, nous avions montré comment un correctif dans le noyau Linux allait transformer la vie des utilisateurs en leur permettant de disposer d’un environnement de bureau nettement plus réactif que précédemment. Proposé par Mike Galbraith, ce patch ‘miracle’ a été accueilli favorablement par la communauté, et par Linus Torvalds, le créateur du noyau Linux.

Le site WebUPd8 explique aujourd’hui qu’il est possible de disposer d’une telle amélioration avec les noyaux Linux actuels. Lennart Poettering, un développeur travaillant chez Red Hat, a ainsi montré que quelques commandes tapées dans un terminal permettent d’arriver au même résultat. En fait, il se borne à exploiter le mécanisme offrant de grouper les tâches par affinité, ce qui permettra par la suite de simplifier le travail de l’OS, et donc d’en améliorer la réactivité, en particulier lors de lourds calculs.

L’approche de Lennart Poettering a rapidement trouvé des partisans dans le monde Linux, car elle est applicable à la demande. L’utilisateur garde ainsi la main sur cette fonctionnalité, et décidera s’il souhaite l’activer ou non. Linux Torvalds confirme par ailleurs que le correctif de Mike Galbraith ne fait qu’automatiser les actions lancées via la ligne de commande par Lennart Poettering. Cependant, il donne sa préférence au patch, car « c’est quelque chose que nous voulons proposer à tous les utilisateurs, et pour tous les shells, tout en nous assurant que cela sera réalisé automatiquement. Lorsque nous trouvons un meilleur moyen de faire quelque chose, nous ne devons pas dire “si les utilisateurs le veulent, ils peuvent le faire de telle façon” ; nous devons le faire, » conclut-il.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur