Linux : cloud et desktop au menu de l’openSUSE 12.1

CloudOpen SourceRéseauxVirtualisation

La distribution Linux openSUSE 12.1 fait son entrée. Elle se montre exhaustive en termes d’environnements de bureau, de solutions de virtualisation et de piles cloud.

Une nouvelle version de la distribution Linux openSUSE est maintenant disponible. Elle est le résultat de plus de huit mois de travaux. L’openSUSE 12.1 est compatible avec les processeurs x86 32 bits et 64 bits et pourra être téléchargée depuis cette page web.

Un vaste ensemble d’environnements de bureau

L’openSUSE 12.1 met le paquet en terme d’environnements de bureau. Vous aurez ainsi le choix entre GNOME 3.2, KDE Plasma Desktop 4.7, KDE 3, Xfce 4.8 et LXDE 0.5.

Vous retrouverez également des produits comme l’outil de création 3D Blender 2.59, Gimp 2.6.11 (le pendant open source de Photoshop), la suite bureautique LibreOffice 3.4.3, Firefox 7 et Chromium 17. Notez qu’une version de VLC media player est spécifiquement dédiée à cet OS.

Virtualisation et cloud computing

Du côté des outils de virtualisation, l’openSUSE 12.1 joue aussi la carte de l’universalité. les hyperviseurs KVM, Xen et VirtualBox sont ainsi supportés en standard.

Même constat avec les offres cloud, où les utilisateurs disposeront d’un large choix : Eucalyptus, OpenNebula, Open Stack et OwnCloud.

Une infrastructure optimisée

Plusieurs avancées permettent d’améliorer les performances de l’OS. L’utilisation du GCC 4.6.2 permet de bénéficier de nouvelles optimisations. Les instantanés créés par le système de fichiers btrfs permettront pour leur part de retrouver des données effacées ou modifiées. Notez enfin que la distribution est basée sur un noyau Linux 3.1.

Le monde de la programmation n’a pas été oublié, puisqu’en plus du GCC 4.6.2, l’open SUSE 12.1 s’enrichit de deux nouveaux produits : Go et LLVM 3.0.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur