Linux est validé avec SAP sur un ‘mainframe’ IBM

Régulations

Avec le concours d’une SSII allemande, Infoserv, une configuration de ‘méga ordinateur’ IBM supportant SAP R/3 sous Linux, en natif, vient d’être validée. Avec la bénédiction de Big Blue

Une firme industrielle de la région de Stuttgart, Endress+Hauser (6.000 employés), a décidé de migrer ses applications SAP R/2 sous Unix vers SAP R/3 sous l’environnement d’exploitation Linux sur son site central, constitué de deux eServer zSeries 990 intégrant 36 processeurs “Linux-mainframe”. La migration a consisté également à consolider plusieurs systèmes de production supportant SAP sur une seule plate-forme “native” Linux reposant sur ces deux grands systèmes zSeries 990. Ces applications centrales sont utilisées par la firme sur l’ensemble de ses sites dans le monde, soit auprès de 3.500 utilisateurs. D’origine suisse, elle est spécialisée dans les systèmes d’automatisme et d’instruments de mesure pour la production industrielle.

Selon un communiqué commun IBM / Endress+Hauser, la nouvelle installation apporte “une disponibilité supérieure des ressources, et même une plus grande sécurité et productivité aux systèmes SAP“. Et le fait d’avoir consolidé le système de production SAP sur une plate-forme serveur unique rend celui-ci “plus facile à administrer qu’auparavant“. Le serveur central zSeries 990 supporte 19 systèmes de production SAP, distribués sur 14 partitions logiques. Les bases SAP, reposant sur le gestionnaire de données DB2 d’IBM, sont distribuées sur 6 partitions logiques. La mise en oeuvre a démarré en 2003 mobilisant une équipe d’Infoserv, société de service filiale d’Endress + Hauser, et une équipe d’IBM ITS (Integration Technology Services).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur