Linux : Fedora 17 livre ses avancées en matière de cloud, sécurité, programmation et desktop

CloudOpen Source
Linux : Fedora 17 est de sortie… avec ses nouveautés

Encore un bon cru pour la nouvelle distribution Linux Fedora 17, qui intègre une foule d’avancées. Revue détaillée en six points.

La communauté vient de mettre en ligne la 17e mouture majeure du système d’exploitation open source Fedora.

Cette distribution Linux s’est taillé une excellente réputation, et ce, auprès de trois types d’utilisateurs : les clients Red Hat, qui peuvent essayer les technologies qui seront intégrées par la suite à l’OS commercial de la firme ; les “early adopters”, cette offre étant particulièrement prompte à adopter les dernières versions des logiciels open source (Fedora 15 a été le premier OS grand public à inclure Gnome 3.0) ; et enfin, les programmeurs, chouchoutés par la communauté Fedora (en témoigne le très original environnement de développement Windows intégré à Fedora 13).

1 – Cloud

Fedora 16 avait mis l’accent sur le cloud computing, avec l’intégration de solutions comme Aeolus Conductor, HekaFS, pacemaker-cloud et Sheepdog.

Cette fois-ci, les développeurs ont mis les petits plats dans les grands, avec une mise à jour complète de la pile cloud OpenStack, qui passe en mouture 2012.1 « Essex », laquelle inclut de multiples nouveautés.

L’interface web de contrôle OpenStack Horizon est de la partie, tout comme l’outil de virtualisation du réseau OpenStack Quantum. L’intégration d’OpenStack dans Fedora 17 est particulièrement soignée : les outils de gestion des disques virtuels seront ainsi en mesure de gérer ceux employés par OpenStack.

2 – Haute disponibilité

Les applications permettant de créer des clusters de machines ont été retravaillées, dans le but d’améliorer le taux de disponibilité des clusters Fedora. De plus, Diet, un toolkit créé initialement par l’INRIA et développé aujourd’hui par SysFera et EDF, est intégré à l’OS. Il permet de gérer les utilisateurs, tâches et informations d’une grille de PC.

La suite en page deux…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur