Linux: IDC prévoit un marché en forte croissance d'ici à 2013

Logiciels

La branche logicielle représentera, à elle seule, 35,5 milliards en dollars en 2013

À la demande de la fondation Linux, IDC a évalué le potentiel de Linux dans la nouvelle économie.

Le marché des logiciels liés à Linux pourrait ainsi passer de 12,3 milliards de dollars en 2008, à 35,5 milliards de dollars en 2013. Évidemment, nous restons loin des dépenses réalisées dans les environnements Windows (149 milliards en 2008 et 206 milliards en 2013) ou Unix (69 milliards en 2008 et 74 milliards en 2013), mais – selon IDC – le monde Linux est celui qui connaitra la plus forte croissance.

Dans le domaine du logiciel, la progression de Linux sera ainsi de +21 % en 2009 (contre 2 % pour l’ensemble du marché), puis en hausse continue les années suivantes.

62 % des responsables IT interrogés ont vu leur budget réduit cette année. Ceci favorise le monde Linux, souvent considéré comme une source d’économies. Ainsi, 53 % des responsables IT pensent augmenter leur utilisation de Linux dans le domaine des serveurs et 48 % dans celui des postes de bureau.

Enfin, IDC a tenté d’évaluer le marché Linux dans son ensemble. Ce dernier représentait un montant de 24 milliards de dollars en 2008. Il devrait atteindre les 43 milliards de dollars en 2012, dont 28 milliards pour le seul secteur des logiciels. L’adoption de Linux sera facilitée par la montée de la virtualisation et du cloud computing. Son utilisation dans les infrastructures web ou IT restera toutefois prédominante.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur