Linux: la ville de Munich va confirmer son choix

Régulations

Ce 29 septembre, un vote de la capitale de la Bavière doit confirmer ses orientations en faveur du logiciel libre. Les pressions et rumeurs sur d’éventuels risques de contentieux sur les brevets n’y ont rien fait

Pas question de faire machine arrière. Selon l’agence Reuters, on attend un vote tout à fait en faveur de Linux ce 29 septembre. Ce vote intervient avec un certain retard dû à des discussions à propos de l’éventualité de revendications sur des brevets concernant le code Linux. Avec ce vote, l’adoption sans réserve de l’Open Source sera confirmée. Certains experts ont en effet relayé une information en provenance de Microsoft ou de SCO qui soutient que Linux violerait 283 brevets américains. La position adoptée par Munich est d’autant plus suivie que l’Europe s’oppose en grande partie aux Etats-Unis sur le principe de breveter ou non des fonctionnalités de logiciels. Le débat vient d’être relancé au sein de la Commission de Bruxelles à ce propos, au moment même où des capitales comme Vienne, Paris ou encore la ville de Bergen en Norvège envisagent également de s’ouvrir partiellement ou non aux “systèmes ouverts” et à Linux. La ville de Munich a prévu une migration vers Linux en deux phases. La première, entamée il y a un an, n’a pas été remise en cause.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur