Linux : les premières nouveautés de la Fedora 11

Logiciels

Cette future mouture de la Fedora promet d’apporter son lot d’innovations

La sortie de la distribution Linux Fedora 11 est d’ores et déjà programmée pour le 26 mai 2009. Elle devrait intégrer de nouvelles versions de composants open source majeurs : KDE 4.2, Gnome 2.26, Xfce 4.6, Python 2.6 et OpenOffice.org 3.1.

Mais cet OS communautaire intégrera également de nombreuses nouveautés. Toutes ne sont pas encore connues, mais les premières sont intéressantes. La Fedora 10 démarre en 30 secondes environ (de l’allumage de l’ordinateur à l’apparition de l’écran de connexion). Avec la Fedora 11, ce temps devrait être réduit à seulement 20 secondes. Les développeurs ont déjà repéré les parties du processus de démarrage qui devront être optimisées.

La Fedora 11 apportera aussi une gestion des lecteurs d’empreintes digitales complète et simple d’usage. Autre nouveauté intéressante, l’option multiseat

permettra à plusieurs personnes d’utiliser simultanément un même poste de travail. Un ensemble clavier/souris et une sortie vidéo seront dédiés à chaque utilisateur. Pratique, en particulier dans le milieu de l’éducation où le nombre de PC disponibles est souvent trop faible (du fait d’un budget serré).

Enfin, cette distribution Linux apportera une fonctionnalité qui fera briller les yeux de nombre de développeurs. Elle sera capable de servir de plate-forme de développement pour des logiciels devant fonctionner sous Windows. Les outils de développement classiques de la Fedora pourront ainsi utiliser directement MinGW pour compiler des applicatifs Windows, qui seront testés et débogués à l’aide de Wine.

Ce haut niveau d’intégration logicielle devrait encore assoir la position de la Fedora comme outil de référence pour les programmeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur