Linux : les services de santé britanniques s’y mettent

Régulations

Le National Health Service, la Sécu britannique, va faire migrer 600.000 postes actuellement sous Windows vers Novell Linux

C’est sans doute en volume le plus gros contrat Linux que Novell a signé depuis qu’il a racheté la distribution SuSE Linux et adopté une stratégie ‘open source’. Les services de santé britanniques vont faire migrer leurs stations de travail de Microsoft Windows vers Novell Linux.

Cet accord avec Novell réduit aussi les barrières pour le National Health Service dans l’usage de l’open source, ainsi qu’à sécuriser les accès à une plate-forme open source de classe d’entreprise, avec le plus important, un support abordable, la maintenance et la formation pour aider notre encadrement à assurer la transition“, a déclaré au Registrer Richard Granger, responsable IT du NHS. Novell évolue certes en terrain en partie conquis, puisque les serveurs du National Health Service, l’équivalent de la Sécurité Sociale en France, sont équipés du système d’exploitation propriétaire Netware. Ils vont d’ailleurs migrer vers Novell Open Enterprise Linux, l’OS de l’éditeur qui assure la convergence entre Netware et Linux. On notera qu’avec ce nouveau contrat, Novell consolide les contrats existants Avec 600.000 postes de travail qui vont basculer vers Linux, Novell va encaisser un contrat de 32 millions d’euros, et le National Health Service réaliser une économie d’environ 110 millions d’euros sur 3 ans avec les économies de licences Microsoft. Une bonne nouvelle pour le contribuable britannique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur