Linux: Moblin (Intel) lâche l'Ubuntu pour la Fedora

Logiciels

Coup de tonnerre dans la communauté Ubuntu: Intel rejoint le camp de la Fedora

Moblin est la distribution Linux d’Intel dédiée aux machines de petite taille (Mobile Internet Devices, Netbooks, etc.). Elle est spécifiquement conçue pour tirer le maximum des plates-formes architecturées autour du processeur Atom de la firme.

Historiquement, Moblin est basée sur l’Ubuntu. Lors de l’Open Source Convention d’Oreilly, Intel a cependant décidé de basculer vers le Fedora, une distribution Linux communautaire sponsorisée par Red Hat.

Officiellement, c’est le système de gestion des paquets logiciels RPM qui a motivé ce choix, car il permet de séparer clairement les applicatifs open source des autres.

D’autres paramètres, comme l’intégration de la version open source de Java, ont certainement favorisé ce changement de position de la part d’Intel.

C’est un revers important pour l’Ubuntu, mais aussi un signe de reconnaissance de la stabilité de la Fedora. Chaque distribution Linux offre ses propres qualités. Toutefois, toute la difficulté consiste à ne pas générer de problèmes lors des nombreuses mises à jour. Et là, force est de constater que toutes les distributions ne sont pas au même niveau.

Sur nos machines de test, la Fedora demeure la plus fiable dans ce domaine, avec trois problèmes importants constatés en 15 mois : un lié aux imprimantes (suite au découpage du paquet Cups en deux morceaux distincts), un lié au sans fil (oubli de l’intégration des nouveaux firmware Intel) et un dernier – tout récent – suite à la mise à jour du kernel (la mise à jour du pilote propriétaire Nvidia a été omise). Un joli score.

La Moblin 2.0 sera présentée lors de l’Intel Developer Forum (IDF), qui débutera dans quelques jours.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur