Linux: Novell rachète SuSE -avec l’appui d’ IBM !

Régulations

L’éditeur de NetWare se paie SuSE Linux pour 210 millions de dollars, grâce à l’appui d’IBM, qui investit 50 millions dans l’éditeur. Comment le paysage Linux peut tout à coup tournebouler…

L’acquisition de l’allemand SuSE Linux par Novell chamboule l’univers Linux. Si Red Hat reste numéro 1, Novell devient numéro 2 et renforce la position d’IBM, principal distributeur de SuSE. Ce qui, paradoxalement, renforce aussi la position de SCO, à qui Novell a cédé les droits d’Unix… Ce qui pourrait aussi influer positivement sur le conflit entre SCO et ses opposants sur Linux, Red Hat et IBM.

De plus, si Novell devient donc le premier et principal concurrent de Red Hat, premier distributeur mondial et américain de Linux, l’éditeur retrouve et renforce sa position de concurrent de Microsoft, quelque peu perdue ces dernières années. A Novell de ne pas renouveler ses erreurs passées ! Novell, incontournable éditeur Linux ! L’acquisition de SuSE Linux par Novell fait suite à celle, récente, de Ximian, un spécialiste des applications Linux. Dans cette configuration, Novell maîtrise le système d’exploitation avec SuSE, les applications avec Ximian, et la distribution des serveurs aux systèmes avec IBM. D’ailleurs, Novell et IBM renforcent leur collaboration autour du Linux SuSE. L’agrément de l’OS a été étendu afin de supporter toutes les lignes de serveurs d’IBM, et de développer en commun support et marketing. En marge de l’opération SuSE, IBM a investi 50 millions de dollars dans Novell, qui viennent renforcer le “cash” de 739 millions de dollars de l’éditeur en résultats en juillet. En tous cas, le grand perdant de l’affaire risque d’être non pas l’un des acteurs que nous avons évoqués plus haut, mais bien Sun Microsystems, qui s’était pourtant vu proposer de reprendre SuSE, mais avait décliné l’offre ! Vu l’état du fabricant de SparcStations, il était sans doute préférable pour la communauté Linux que SuSE passe sous le contrôle de Novell ! Il reste à suivre l’évolution de ce nouvel axe Novell-SuSE-IBM? D’autant que l’administration américaine, mais aussi fabricant aussi important qu’HP, ont déjà choisi le Linux SuSE, ce dernier étant le seul OS, avec certaines versions de Windows, à bénéficier de l’aval des services de l’armée américaine !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur