Linux: Oracle s’engage sur la plate-forme 64 bits

Régulations

A l’occasion des conférences LinuxWorld, Oracle a confirmé le portage des services On Demand et de Oracle Data Center sur Linux 64 bits en environnements x86. Une annonce plus stratégique qu’il n’y parait !

Ouf? Si les participants au LinuxWorld de San Francisco ont essentiellement retenu de l’intervention d’Oracle le portage d’applications reconnues sous Linux 64 bits, l’annonce prend pour les observateurs avertis une allure autrement plus stratégique.

En effet, depuis le lancement des technologies 64 bits x86 par AMD et Intel, on était en droit de s’inquiéter de l’investissement réel des éditeurs sur ces dernières. Jusqu’à présent, les éditeurs de progiciels ne se sont pas bousculés pour adapter leurs développements aux systèmes avec processeurs à adressage sur 64 bits. Certes, une telle adaptation est longue, mais il semblait, Oracle en tête, que les éditeurs se contentaient du minimum, à savoir d’un gain de performances de l’ordre de 20% à faire tourner leurs applications 32 bits sur un environnement matériel en 64 bits. Une attitude pour le moins légère, qui ne présageait rien de bon pour les années à venir en matière d’innovation logicielle. Et cela laissait mal présager l’adoption de technologies émergentes intégrées aux processeurs, comme le ‘multithreading‘, la virtualisation ou le ‘dual core’ (double coeur de processeur) ! C’est à ce titre que l’intervention d’Oracle se révèle importante. Car si un géant de l’édition comme Oracle assure le portage de ses applications sur les plates-formes x86 en 64 bits, tous les autres suivront, et la technologie commencera enfin à porter ses fruits. Selon Gartner, Linux est la plate-forme qui progresse le plus rapidement, 118% en 2004. Et Oracle fournit la base de données la plus répandue sur Linux, avec 81% de part de marché! Une position que l’éditeur, dont la première base de données sous Linux a été présentée en 1998, ne peut que renforcer en faisant évoluer son offre vers des technologies plus performantes. En particulier avec l’annonce du portage sur Linux 64 bits de ses solutions de déploiement et de gestion des applications de transactions en mission critique Oracle On Demand et Oracke Data Center. Ce portage a été validé sur serveurs Sun basés sur la technologie AMD 64 bits et sous SuSE Linux Enterprise Server (SLES) de Novell.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur