Linux: première victime des attaques en ligne devant Windows

Sécurité

Une étude de mi2g remet les pendules à l’heure : alors que Microsoft a été sous le feu des attaques virales, 51% de ces dernières viseraient en priorité les systèmes Linux

L’actualité récente, ver ou virus Blaster et SoBig à l’appui, ainsi que l’enchaînement des mises à jour de failles sur les systèmes d’exploitation Windows, pourraient faire croire que Microsoft est la première cible et principale victime des attaques en ligne !

Si l’on se réfère au seul mois d’août 2003, Microsoft apparaît en effet comme la principale cible des attaques, cumulant 51,4% d’entre elles, serveurs et autres postes, contre 14,3% pour Linux. Cible et victime, car 23% des attaques visaient exclusivement les serveurs de Microsoft. Deux tiers des attaques ciblent des serveurs Linux Cependant, l’étude de mi2g va plus loin que la mise en cause généralisée de Microsoft. Tout d’abord en août 2003, il s’avère que les deux tiers des attaques de serveurs visaient directement des serveurs Linux ! En se déployant, Blaster et SoBig se sont répandus très largement dans la communauté Windows, laissant croire que Microsoft est l’unique cible des hackers, mais il ne s’agit en réalité que de deux virus et d’à peine une dizaine de variantes. Dans le même temps, les attaques diverses continuent de se répandre, nombreuses, faisant moins de victimes donc moins médiatisées, et ne ciblant pas Windows mais bien les serveurs Linux. Au total depuis septembre 2002, avec 51% des attaques ayant abouti, Linux serait le système d’exploitation le plus menacé et qui subit le plus d’attaques en ligne!…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur