Linux : prise en main de la nouvelle Ubuntu 9.04

Logiciels

Ce test exclusif fait le tour de la distribution Linux Ubuntu 9.04. Mini-dossier sur quatre pages

La distribution Linux Ubuntu 9.04 (nom de code Jaunty Jackalope) est disponible depuis quelques jours. Nous avons testé les différentes moutures de cet OS, afin de mesurer les avancées réalisées depuis l’an dernier ; Desktop Edition, Server Edition et Netbook Remix. Pour des raisons pratiques, nous avons laissé de côté les dérivés de ce projet comme la Kubuntu (KDE) ou la Xubuntu (Xfce).

La mouture desktop propose des paquets logiciels récents : noyau Linux 2.6.28, environnement de bureau Gnome 2.26.1, Firefox 3.0.8 (la mise à jour de sécurité 3.0.9 est d’ores et déjà disponible), OpenOffice.org 3.0.1, Rhythmbox 0.12.0, F-Spot 0.5.0.3, Gimp 2.6.6, etc. Du côté de l’infrastructure, Mono 2.0.1 est installé par défaut, car il est utilisé par certains logiciels. Pour disposer de Java, il faudra se connecter aux dépôts logiciels de la distribution. Notez que plus de 26.800 paquets sont accessibles !

Installation : oui, mais…

L’installation de l’Ubuntu sur une machine nue ne demandera aucune connaissance technique. Évidemment, il faudra s’assurer au préalable que le matériel présent est reconnu par Linux, mais ceci est aujourd’hui quasiment toujours le cas.

Le moyen le plus simple de tester l’Ubuntu est de la démarrer en mode « Live CD ». L’OS sera alors chargé depuis le CD-Rom, sans que le contenu de votre disque dur ne soit impacté. Pratique pour effectuer des tests ou tout simplement pour effectuer des opérations de maintenance sur un système devenu inutilisable.

Lors de l’installation, tout ce que l’assistant vous demande est de connaitre votre langue, celle de votre clavier et votre nom. L’OS étant livré sur CD-Rom, toutes les applications ne sont pas traduites en français (cela demanderait trop d’espace disque). Sur la plupart des machines, la durée totale d’installation reste inférieure à dix minutes. Sur ces deux points (durée et facilité d’installation), les OS Microsoft sont donc battus à plate couture.

Après cette phase, le système se charge de télécharger les fichiers de localisation nécessaires. Malheureusement, comme à chaque sortie d’une nouvelle Ubuntu, les dépôts logiciels sont saturés et il est impossible de récupérer les fichiers voulus. Peut-être serait-il temps de proposer l’OS sur un média de plus grande taille (comme un DVD), afin de rendre l’installation moins dépendante des serveurs de mise à jour ? En tout état de cause, si cette opération échoue, comme cela a été le cas lors de nos tests, vous pourrez la relancer au travers du menu « Système >Administration >Prise en charge linguistique ».

ubuntu9041.png


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur