Linux sera-t-il interdit de Centrino?

Régulations

Selon Lindows.com, l’architecture portable Centrino d’Intel ne permettrait pas d’installer Linux

Intel l’avait annoncé : les prochains circuits de la firme seront moins ouverts, et recentrés sur les systèmes d’exploitation Windows de Microsoft.

Selon Michael Robertson, le CEO de Lindows.com, les tentatives d’installation du système Linux sur des portables architecturés sous Centrino d’Intel, se seraient soldées par un échec. En cause, l’absence de fourniture par Intel des drivers Linux. Une stratégie qui impose à la communauté de l’Open Source d’assurer elle-même le développement de ces drivers. Une démarche qui peut prendre des années. Technologie ou marketing? Intel penche pour Microsoft Selon Michael Robertson, la stratégie d’Intel mettrait en opposition la technique et le marketing. D’un coté, les ingénieurs d’Intel sont partisans de Linux. De l’autre, le marketing d’Intel s’oriente stratégiquement vers Microsoft, le duo a fait ses preuves. Mais surtout il semble qu’Intel ait désespérément besoin de Microsoft pour le développement des systèmes d’exploitation supportant le nouveau processeur Itanium.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur