Linux : sortie de la Slackware 12.2

Logiciels

Cette distribution Linux n’est certes pas aussi sophistiquée qu’une Ubuntu ou Fedora, mais elle sera idéale pour les vétérans du monde Unix

La Slackware est probablement une des plus anciennes distributions Linux encore maintenues. Ce projet, mené par Patrick Volkerding, permet de disposer d’un OS efficace et facile à administrer, quoique rustique et réservé avant tout à ceux “qui n’ont pas peur de mettre les mains dans le cambouis”.

La Slackware 12.2 utilise un noyau Linux 2.6.27.7. La distribution est aujourd’hui optimisée exclusivement pour les kernels de la branche 2.6. Elle s’architecture autour de la glibc 2.7, de GCC 4.2.4 et de X.Org 1.4.2. Dans le domaine des environnements graphiques, vous retrouverez KDE 3.5.10 et Xfce 4.4.3. Pour Gnome, il faudra vous pencher sur le projet dropline Gnome. La Slackware met également l’accent sur les outils internet : Firefox 3.0.4, SeaMonkey 1.1.13, Konqueror 3.5.10, Thunderbird 2.0.0.18, Pidgin 2.5.2, etc.

La partie serveur n’est pas oubliée : outils de chiffrement, Apache 2.2.10, PHP 5.2.8, Perl 5.10.0, Python 2.5.2, etc. Enfin, la gestion des paquets logiciels est en progrès. Depuis quelque temps déjà, le nouveau gestionnaire de paquets (slackpkg) gère les mises à jour des logiciels. Une petite révolution pour cette vénérable distribution Linux. Cet outil permettra même de passer automatiquement de la Slackware 12.1 à la 12.2.

La Slackware 12.2 est disponible pour les processeurs x86 32 bits. Elle prend la forme de 6 CD-ROM ou 1 DVD. Notez toutefois que le projet Slack/390 est un portage destiné aux mainframes IBM, alors que la Slamd64 est une adaptation non officielle de la Slackware pour les processeurs x86 64 bits.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur