Pour gérer vos consentements :
Categories: LogicielsOpen Source

Linux : Suse change encore de mains

L’éditeur britannique Micro Focus, propriétaire de Suse, va vendre sa filiale Linux. Le fonds suédois EQT Partners est prêt à investir 2,53 milliards de dollars pour l’acquérir. Une prime pour Suse. La firme ayant généré l’an dernier 320 millions de dollars de chiffres d’affaires et un bénéfice opérationnel ajusté de 98,7 millions de dollars, selon Micro Focus.

EQT partners entend donc bien optimiser son investissement. Et ce en tirant parti des tensions commerciales et réglementaires qui peuvent exister entre l’Europe (RGPD…) et les Etats-Unis (Cloud Act). Car Suse propose une alternative européenne à l’offre de l’éditeur open source américain Red Hat. Une référence sur le marché mondial.

Sous pression du fonds activiste américain Elliott Management, Micro Focus a d’autres priorités. L’opération doit lui permettre de réduire sa dette. Et ce après l’intégration mal digérée des principaux actifs logiciels de HPE. Une activité acquise en 2017 pour 8,8 milliards. Suse lui-même avait récupéré les activités OpenStack et Cloud Foundry de HPE.

Le CEO de Suse, Nils Brauckmann, estime donc que ce changement intervient au bon moment. L’éditeur paut ainsi « aborder la phase suivante de son évolution et opérer à l’international en tant que société indépendante ». Et non plus comme une simple filiale d’un grand groupe, a-t-il déclaré par voie de communiqué.

Par ailleurs, la direction de Suse dit ne prévoir « aucun changement au sein de ses équipes, ses relations clients, ses partenariats et son offre de produits et services » (hors innovations et mises à jour). Elle déclare également « maintenir son engagement envers les principales communautés open source ».

Suse veut ainsi mieux répondre aux besoins de transformation numérique reposant sur des technologies open source d’infrastructure définie par logiciel (SDI).

Novell, Attachmate, Micro Focus…

Depuis sa création en Allemagne en 1992, Suse a changé de mains plusieurs fois. En 2004, Novell a acquis la société. Ce fournisseur de logiciels a été racheté à son tour en 2011 par Attachmate Group. Et Micro Focus a fait l’acquisition d’Attachmate en 2014, s’offrant Suse.

Aujourd’hui, c’est donc le fonds EQT Partners qui investit dans le fournisseur d’une distribution Linux et d’autres solutions open source.

L’opération doit encore obtenir l’aval des actionnnaires de Suse. Elle sera soumise aux autorités de régulation. Et devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2019.

(credit photo: laboratoriolinux on Visualhunt.com / CC BY-NC-SA)

Recent Posts

5 scale-up françaises de cybersécurité à retenir

De Ledger à HarfangLab, des entreprises et start-up françaises de sécurité cyber et protection de…

15 heures ago

Linux : Debian passe au firmware propriétaire

Debian 12 va officiellement inclure du microgiciel propriétaire. Un coup de canif dans le "contrat…

20 heures ago

Stockage : IBM prend la main sur les technologies Red Hat

Le portefeuille stockage de Red Hat va fusionner avec celui d'IBM. En première ligne, Ceph…

21 heures ago

Elon Musk propriétaire de Twitter : on s’en approche

Elon Musk accepte finalement de procéder à l'acquisition de Twitter... moyennant l'abandon des poursuites à…

24 heures ago

Comment mieux embaucher des développeurs ?

La maîtrise de langages de programmation ne fait pas tout. L'entretien technique ne devrait négliger…

2 jours ago

Logiciels libres : 7 nouveaux entrants au SILL

Coup de projecteur sur quelques-uns des ajouts effectués en septembre au Socle interministériel des logiciels…

2 jours ago