L’inventeur de la télécommande s’en est allé?

Régulations

Robert Adler est probablement l’un de ces hommes qui ont le plus marqué notre
quotidien en contribuant à la sédentarisation de l’homo televisorus…

Il a été l’un des plus prolifiques chercheurs de Zenith Electronic Corp. au cours des six décennies durant lesquelles il a travaillé pour la célèbre firme. Elle lui doit plus de 180 brevets, déposés aux Etats-Unis.

Le brevet qui l’a fait entrer dans la postérité a été déposé en 1956 : il s’agit du Zenith Space Command, la première télécommande à distance, sans fil, pour téléviseurs grand public.

Cette découverte lui a valu, à lui et à son ami, l’ingénieur Eugene Polley, co-inventeur du système, une récompense exceptionnelle: le Prix Emmydécerné en 1997 par la National Academy of Television Arts and Sciences, pour avoir permis à la gent humaine de commander la télé sans quitter le canapé !

Il rejetait en revanche toute responsabilité lorsqu’on l’accusait d’être à l’origine d’une nouvelle génération sédentarisée devant leur télévision, ceux que les américains appellent les ‘couch potatoes’.

Il semble raisonnable et rationnel de contrôler la télévision de l’endroit où vous êtes assis normalement et d’où vous regardez la télévision“, déclarait-il en 204 à l’Associated Press.

Robert Adler a rejoint Zenith en 1941, après avoir obtenu un doctorat de physique. Il s’est retiré en 1979, quittant son poste de vice-président chargé de la recherche. Mais il continuera d’exercer un rôle de consultant jusqu’en 1999, lorsque Zenith a rejoint LG Electronics.

Paradoxe, Robert Adler regardait peu la télévision, il préférait la lecture. D’ailleurs, la télécommande n’était pas son invention préférée ! Selon son épouse, il préférait ses inventions liées à la défense et à l’espace, qui ont ensuite permis de développer d’autres technologies, comme les amplificateurs pour les signaux radio ultra-haute fréquence développés à l’origine pour la détection des missiles à longue distance, et utilisés ensuite par les radio astronomes.

Son dernier brevet déposé auprès de l’office américain des ‘patents’ remonte à février 2006. Il concernait une technologie avancée d’écran tactile. Robert Adler a en effet participé à la création de la technologie SAW (surface acoustic waves) que l’on retrouvait sur les écrans et télévisions tactiles, et même sur certains téléphones mobiles.

Robert Adler est décédé à l’âge de 93 ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur