L’inventeur du Web finit par gagner de l’argent

Régulations

Team Berners-Lee, l’inventeur du World Wide Web, a reçu un prix d’un million d’euros. C’est la première fois que sa création, adoptée par toute la planète, lui vaut rétribution

Si j’avais demandé à être payé? il n’y aurait pas eu de World Wide Web. Il y aurait eu plein de petits web” C’est avec ces modestes propos que Tim Berners-Lee a reçu le premier Millenium Technology Prize. A la différence de la plupart de ses collègues, qui ont su monnayer leurs apports à Internet, ce créateur n’a jamais cherché à en tirer ni fortune, ni reconnaissance. Sa contribution à l’humanité a pourtant été révolutionnaire. Mais Tim Berners-Lee est et reste humble. “J’ai juste emprunté un certain nombre de choses qui existaient déjà, et je les ai accrues un peu, un peu?” “Construire le Web? Je ne l’ai pas fait tout seul. La réalité sur cela c’est qu’il a été conçu par beaucoup, beaucoup de personnes, connectées avec ce formidable esprit“. Face à tant d’humilité, Pekka Tarjanne, le président du comité du prix Millenium Technology a dû ajouter : “Personne ne doute de qui est le père du World Wide Web, excepté Berners-Lee lui-même“. L’Histoire retiendra… C’est en 1989 que Tim Berners-Lee développe le premier réseau, au centre de recherche nucléaire du CERN de Genève. Il n’obtient pas, pour autant, le soutien de sa direction. Il donne corps au protocole de transfert hypertexte, l’incontournable “http”. Et c’est précisément le jour de Noël 1990 qu’il termine le développement du premier navigateur; il le nomme ‘WorldWideWeb‘. Aujourd’hui âgé de 49 ans, Tim Berners-Lee dispose d’un bureau permanent au siège du W3C, au MIT, l’institut de technologie du Massachussets. Britannique, il a été anobli en début d’année. C’est un homme exceptionnel à plus d’un titre, qui s’est toujours refusé à breveter ou commercialiser ses contributions à la technologie Internet, que le gouvernement finlandais a eu le privilège de récompenser. “Toutes sortes de choses, trop longues pour moi à lister ici, sont en attente d’être réalisées? Il y a tant de choses nouvelles à faire, limitées seulement par notre imagination. Et je pense qu’il est important pour n’importe qui sortant de l’école ou de l’université et inquiet de ne savoir quoi faire, de se rappeler cela aujourd’hui“. Quand on vous dit modeste: pédagogue, charismatique tout autant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur